L'ancien moulin du château d'Espagnet

(Ladevèze-Rivière)

   Ce moulin à eau anciennement situé sur un canal dérivé de l'Arros et sur la route de La Devèze à Marciac via Juillac a été construit vers 1780 par Pierre André Gabriel de Tursan D'Espagnet c'est à dire peu de temps après la construction de son château (1776-1777). Le moulin a aujourd'hui pratiquement  disparu tout comme la digue.

  Le moulin (alt : 144 m) est présent sur le plan cadastral napoléonien de 1839 (voir ci-contre). Il était construit sur un petit canal artificiel de 220 m de long à l'intérieur d'un méandre de l'Arros. 

Il était distant du château d'environ 4 km.


   Sur la photo ci-contre, les derniers éléments de la partie basse du moulin avec les deux canaux d'amenée pour alimenter certainement deux roues horizontales. 

Ce moulin ne devait certainement pas servir de logis permanent, c'est pourquoi dès que sa partie technique est devenue obsolète, il a été démoli, ses pierres revendues pour servir de matériau pour de nouvelles constructions ou pour de simples remblais.


Ci-contre le pont de pierre bâti au sud et en amont du moulin. Sa voûte est en plein cintre.

Le pont et le moulin, bien que très proches (50 cm), constituaient deux structures indépendantes. La route d'aujourd'hui est plus large et le tablier actuel prend appui à la fois sur l'ancien pont et sur le soubassement sud du moulin.

Ce pont est peut-être postérieur à 1839 car sur le plan napoléonien (voir supra) la route semble être plus éloignée du moulin. Le pont précédent devait être en bois.

 


Au milieu des arbres et de la végétation, on peut encore observer la base des murs porteurs de l'édifice. 


Le seuil sur l'Arros en amont, non entretenu, a été emporté au fil du temps par les inondations. La digue était encore en place dans les années 1980. Il ne reste aujourd'hui qu'un tout petit seuil de quelques centimètres (voir photo ci-contre).

On peut encore observer le départ de la retenue à gauche sur la photo. On peut estimer la hauteur de celle-ci à 2 m environ.