Eglise Saint-Jean Baptiste de Mazères (Castelnau)

 

Monument classé MH depuis le 22 janvier 1910

Eglise romane de Mazères commune de Castelnau Rivière-Basse

      Son origine remonterait au début du XIIème siècle (vers 1120). L'originalité de l'église tient tout d'abord à son aspect défensif avec ses deux échauguettes qui lui donne l'allure d'une petite forteresse.

  Fortifiée lors des guerres de religion pour se protéger des Huguenots béarnais, ses murs d'environ un mètre d'épaisseur renforcent l'aspect massif qui se dégage à mesure que l'on s'approche de l'édifice.

 

La deuxième particularité de l'église est qu'elle renfermerait une partie du corps de Sainte Libérate (Vème siècle),  soeur de Sainte Quitterie selon la tradition catholique. Un coffre de marbre contenant sa relique est situé dans la chapelle occidentale. Le culte de Sainte Libérate se célèbre dans de nombreux pays d'Europe occidentale (Espagne, Portugal, Allemagne...) mais surtout en Aquitaine et plus particulièrement à Sainte-Livrade près d'Agen dont elle est la patronne.


Ci-dessous on découvre l'intérieur de l'église avec la nef abaissée gothique du XVIIème au premier plan et le sanctuaire bien plus élevé au second plan (période romane). On distingue dans la partie haute du  choeur la statue de bois de Saint Jean-Baptiste.

Ci-contre, le coffre en marbre sculpté (châsse) contenant la relique de la sainte que les pèlerins venaient autrefois vénérer en très grand nombre à Mazères.

 


Enfin, l'église contient une collection de chapiteaux d'une qualité et d'une finesse remarquable, que l'on ne peut soupçonner lorsqu'on se trouve à l'extérieur (voir ci-dessous).


Ci-dessous, un élément de décor (peinture murale) récemment mis à jour après sondage sous le plâtre.

Eglise de Mazères Décor peinture

   

                                                             L'imposant édifice vu du levant

Mazères Eglise Castelnau Rivière-Basse

Depuis le début de l'année 2018, une souscription est en ligne pour une restauration de l'édifice : ici.