Le Couvent et l'Orphelinat de Préchac

 

   Cette ancienne bâtisse, propriété de l'abbé Joseph Loubatères au début du XXème siècle (ancien curé de Préchac), sera par la suite transformée en orphelinat et couvent/pensionnat de jeunes filles.

  Les soeurs franciscaines y dispensèrent un enseignement libre pendant près de quarante ans jusque dans les années soixante. Les jeunes filles de 6 à 14 ans y étaient accueillies ainsi que les petits, garçons et filles du cours enfantin (maternelle).


     Situé aujourd'hui au n°3 du Chemin de la Commanderie (voir ci-dessous), l'édifice est présent sur le cadastre napoléonien de 1826 (voir ci-contre à gauche) au lieu-dit "a Lamounjoye" évoquant le toponyme "Lamontjoye". Lamontjoie ou La Montjoie fait généralement référence a un lieu de dévotion situé au carrefour de plusieurs chemins ou routes : c'est effectivement le cas ici à Préchac.


Orphelinat Couvent école libre Préchac sur Adour

     L'Orphelinat de l'Immaculée Conception accueillait de 30 à 40 pensionnaires. La Mère Supérieure se nommait Soeur Célina et Soeur Sylvie y était infirmière.

Préchac sur Adour couvent orphelinat communion 1953

    Sur cette photo prise au couvent à l'occasion de la communion solennelle 1953, on retrouve de gauche à droite : Soeur Célina,  Père Daugé (frère capucin), le prêtre de Préchac et Soeur Sylvie.

(Document Mme Lasportes)