Le Soum d'Aspé (2968 m)

(par le plateau du Saugué)

 

Le Soum d'Aspé Gèdre Gavarnie Saugué

Imposants contreforts du Soum d'Aspé vus de la vallée d'Aspé

 

Itinéraire :

Depuis le parking du Plateau du Saugué (1640 m) après le gîte d'étape.

Période : été en absence de neige

Dénivelé : 1400 m

Distance A/R : 17 km environ (8h)

Durée d'ascension 4h15-4h30

Niveau montagnard.

Carte IGN 1748 OT Gavarnie

Sortie réalisée le 27 septembre 2018

    Ce sommet, peu fréquenté par cet itinéraire, point culminant de la vallée d'Aspé, nécessite une bonne condition physique ainsi qu'une bonne connaissance de la montagne.

En effet, l'itinéraire est hors sentier et très peu cairné à partir du point 1848 m (abris et prise d'eau). Les derniers 300 m d'ascension nécessitent une grande vigilance et une attention soutenue jusqu'au sommet. Le cheminement y est peu évident et on peut se mettre en danger rapidement sur des pentes herbeuses vertigineuses, le rocher se délite souvent quand il s'agit de poser les mains.

Du parking, le départ s'effectue plein ouest sur la petite route qui passe entre deux granges dont une en ruine à droite. Au bout de quelques dizaines de mètres, on passe sous une clôture et on bifurque à droite direction nord et la vallée du gave d'Aspé. Des sentes éparses nous conduisent quasiment à niveau vers deux sentiers qui suivent des anciens canaux d'irrigation.

Là, deux possibilités s'offrent à vous : soit vous prenez le sentier du haut, soit celui du bas plus facile qui longe le lit du gave. Les deux sentiers se rejoignent de toute façon au point 1745 m.

Le Soum d'Aspé Gèdre Gavarnie Saugué

 L'itinéraire se poursuit facilement tout d'abord rive droite puis rive gauche du gave. On passe devant l'entrée d'un tunnel de service puis on atteint un abris adossé à un très gros rocher à la côte 1862 m non loin d'une importante prise d'eau.

Le Soum d'Aspé Gèdre Gavarnie Saugué

  A partir de ce point l'itinéraire est hors sentier !

Il faut prendre de la hauteur à droite au jugé dans des pentes herbeuses en visant le Mailh Arrouy que l'on perçoit facilement à droite sur la photo ci-contre. Le cheminement s'effectue plus ou moins facilement en évitant quelques petites barres rocheuses jusqu'à un replat vers 2250 m.

Alors on se dirige vers l'ouest et une grande cuvette (altitude 2450 m environ) surmontée d'éboulis bien visibles sur la photo sous les contreforts du Soum.


 

  Une fois la cuvette atteinte, il faudra la contourner par la gauche en cheminant sur les parties herbeuses afin d'éviter les blocs et se diriger via des pentes raides vers le petit col (non visible sur la photo) situé entre le Pic de Béou Corn et l'arête qui part à l'ouest en direction du Soum (point 2639 m sur la carte).

Nota : jusqu'au col veillez à rester sur la gauche (près du Béou Corn) pour éviter au maximum les éboulis croulants (cairns).

 

Le Soum d'Aspé Gèdre Gavarnie Saugué

A partir de là l'itinéraire devient plus exigeant et nécessite une attention soutenue. On emprunte tout d'abord un couloir assez court mais  raide (attention aux chutes de pierres) qui nous mène à travers des pentes semi-herbeuses jusqu'à un petit plateau surmonté d'éboulis (2750 m).

Il faut alors s'engager dans ces éboulis croulants puis franchir un dernier ressaut en cherchant le chemin le plus facile.

Le Soum d'Aspé Gèdre Gavarnie Saugué

Sommet du Soum d'Aspé (2968 m)

 On atteint alors un dernier plateau/cuvette sous le pic (2900 m environ). Il faut le contourner par la droite au travers de petits blocs et se diriger vers l'arête finale.  La vigilance s'impose ici car il faut escalader sur du rocher instable pour atteindre le sommet.

Une fois là haut, le panorama est magnifique :  vue impressionnante sur le Vignemale et les lacs d'Estom en contre-bas mais aussi sur les massif Pic-Long/Néouvielle, Gavarnie/Mont-Perdu, Salettes/Munia etc... Descente par le même itinéraire.